Après trois semaines au sein du Quai des Possibles, il est l’heure de tirer des premières conclusions sur la toute première promotion de notre EPN. Cet Espace Public Numérique, ouvert depuis peu grâce au soutien du Territoire d’action départemental et de France Tiers-lieux, héberge des formations en informatique, pour tous les niveaux. Nous avons donc accueilli la promotion des “Pâquerettes” pour trois semaines, en route vers l’autonomie.

Un accompagnement complet des bénéficiaires

Cette promotion de niveau intermédiaire est arrivée dans notre Tiers-lieu le mardi 30 mars. Ils se sont appropriés le lieu avec un parcours de découverte du Quai, et un premier atelier pour créer un trombinoscope. Puis, le jeudi, nous avons organisé un temps d’échange entre eux autour des obstacles qu’ils avaient dans le numérique, suivi du témoignage inspirant et motivant d’un de nos coworkers, et enfin un petit quiz numérique pour teaser les formations !

Celles-ci ont porté sur l’essentiel sur internet et l’ordinateur, avec un focus sur les mails et le traitement de texte.

Les cinq bénéficiaires ont tous beaucoup progressé et renforcé leur soif de connaissance en informatique. Les formateurs ont été appréciés pour leur pédagogie, la richesse des cours et leur grande sympathie.

La promotion a parfaitement fonctionné grâce à une intégration réussie. Tous ont loué les deux premiers ateliers, qui ont permis d’installer un vrai esprit de groupe et de les mettre en confiance. 

Le nom va ici

Une première réussite pour la médiation numérique en tiers-lieu

Par ailleurs, et c’est un signe très encourageant pour l’expérimentation France Tiers-Lieux, le Quai des Possibles a eu un apport majeur et très positif dans ce parcours. Au-delà de l’intégration, il a été inspirant pour tous les participants. 

Le tiers-lieu a été décrit comme particulièrement riche et rempli d’acteurs inspirants. Philomène, une des bénéficiaires, en a grandement bénéficié :

Le nom va ici

“J’avais un projet avant de venir ici, le Quai m’a donné l’envie et l’énergie de le développer. J’ai pris des contacts à la Ruche, et je reviendrai ici pour approfondir.”

Même son de cloche du côté de Marie, qui cherche à monter une affaire de e-commerce : le lieu lui a donné un boost et elle projette d’en profiter pour mettre son idée en place. 

Certaines synergies n’ont pas attendu la fin de la formation pour opérer : Hamdi, qui montait un dossier pour ouvrir un commerce alimentaire, a pu bénéficier de l’aide d’un des coworkers, qui l’a aidé à modéliser sa future boutique en 3D.

Cette expérience a été très bénéfique et tous les retours sont positifs et enthousiastes ! Rendez-vous dès le 20 avril pour la nouvelle promotion.

Le nom va ici